Le gène Brown chez le chat : génotype, phénotype et mode d'action.

Déterminisme génétique et phénotype

Chez le chat, cette série compte 3 allèles à dominance décroissante. Un test génétique a été élaboré et permet de déterminer le génotype d’un chat pour la série B.

ü     B+ code pour une eumélanine noire organisée sous forme de granules sphériques.

ü     b code pour une eumélanine chocolat (brun) organisée sous forme de granules ovales.

ü     bl code pour une eumélanine cannelle (brun clair) organisée sous forme de baguette.

La phaeomélanine peut être plus claire surtout pour les robes cinnamon (ceci dit, ce pigment possède déjà une grande variabilité intrinsèque, du jaune gris au brun rouge).

Mode d’action

Le locus B code pour la Tyrosinase Related Protein 1 (TRP1): quel que soit l’allèle, l’eumélanine produite est identique mais cette eumélanine s’organise en granules différents selon l’efficacité de la TRP1, avec un degré de polymérisation du pigment eumélanique diminuant du noir au cinnamon.

Locus B et Chat des Forêts Norvégiennes

Le standard S.C.F.F interdit les couleurs chocolat et lilas, la F.I.Fe et le L.O.O.F interdisent en plus les couleurs cinnamon et fawn. Une lignée de Norvégien chocolat est supposée exister en Norvège, mais ceci n’a pas été confirmé par dépistage génétique. Le cinnamon n’a jamais été décrit dans cette race. Il serait toutefois hasardeux d’affirmer que l’allèle cinnamon est absent puisque la robe ticked a été introduite par des novices ayant probablement des ancêtres Somali qui auraient bien pu apporter l’allèle cinnamon.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site